ποιος ακούει ότι η μια μόνη καμπάνα δεν ακούει παρά έναν ήχο

Παρασκευή, 17 Σεπτεμβρίου 2010

Le FMI n'exclut pas de nouvelles mesures pour la Grèce-source

Le Fonds monétaire international n'exclut pas de mettre en place une aide supplémentaire en faveur de la Grèce, si une telle mesure se révélait nécessaire pour éviter que le pays fasse défaut sur sa dette, a indiqué une source proche du dossier.

En mai, le FMI, la Commission européenne et la Banque centrale européenne ont accordé à la Grèce un plan de sauvetage de 110 milliards d'euros pour lui éviter la faillite, en échange de la mise en oeuvre d'un vaste plan d'austérité.

"Malgré les mesures d'aide exceptionnelles qu'a reçues la Grèce jusqu'à présent, cela n'exclut pas en soi une prolongation de l'aide ou la prise de nouvelles dispositions avec le FMI après l'expiration [du plan de sauvetage] dans trois ans", a expliqué cette même source.

Il s'agit de la première indication selon laquelle le FMI et d'autres prêteurs internationaux ne laisseront pas la Grèce sombrer dans la faillite si le pays ne parvient pas à regagner la confiance des marchés, même après avoir rempli les conditions accompagnant le plan d'aide actuel. L'espoir du FMI est que la Grèce parvienne à se redresser sans que le plan d'aide au pays ait besoin d'être prolongé, observent des analystes du marché obligataire. La prochaine étape pour le Fonds est que la Grèce recommence à emprunter sur les marchés internationaux, ce qui doit intervenir l'an prochain, ajoute un analyste.

La Grèce dépend presque totalement de l'aide du FMI et de l'Union européenne. A l'exception d'adjudications mensuelles de bons à court terme, que le pays vient de reprendre, il n'a pas accès aux marchés obligataires.

"Le FMI s'attend toutefois à ce que la Grèce reprenne des émissions obligataires normales et à ce que le pays recommence à emprunter sur les marchés internationaux l'année prochaine, et estime donc que de nouvelles aides ne seront pas nécessaires", a expliqué la source proche du dossier.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου