ποιος ακούει ότι η μια μόνη καμπάνα δεν ακούει παρά έναν ήχο

Κυριακή, 29 Μαΐου 2011

Stephen Harper rend hommage aux victimes des nazis en Grèce

Le premier ministre Stephen Harper a terminé sa tournée en Grèce dimanche en visitant la ville de Kalavryta, symbole de la barbarie nazie en sol grec au temps de l'occupation.
En 1943, tous les hommes de ce petit village situé dans les hauteurs des montagnes grecques ont été regroupés dans un champ et exécutés à la mitraillette par les forces nazies. L'un de ces hommes était le grand-père du bras droit de Stephen Harper, Dimitri Soudas, d'origine grecque.
Le premier ministre grec George Papandréou était présent dimanche aux cotés de M. Harper afin de participer à une cérémonie au mémorial des victimes grecques du régime nazi durant la Seconde Guerre mondiale.
Il s'agissait de la première visite officielle du premier ministre canadien en Grèce.
Allégations d'Haaretz sur le jeu diplomatique canadien
Quelques jours après le G8, Stephen Harper refuse toujours de commenter les allégations suivantes lesquelles il serait intervenu en faveur d'Israël au sommet sur la question du conflit au Proche-Orient.
Selon le quotidien israélien Haaretz, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, aurait demandé à Stephen Harper de faire éliminer la référence aux frontières qui prévalaient avant la Guerre des Six Jours en 1967 pour servir de base aux frontières d'un futur État palestinien, dans la déclaration finale du sommet du G8, de Deauville, en France.
L'entourage de Stephen Harper confirme dimanche que ce dernier a bel et bien parlé à Benyamin Nétanyahou au téléphone mardi, avant le début du sommet, mais qu'il n'aurait pas été question du G8.
Mise en garde de Baird sur Gaza
Par ailleurs, le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, veut dissuader les Canadiens de participer à une initiative d'aide aux Palestiniens qui n'est pas autorisée par Israël.
Il y a un an, des commandos israéliens avaient pris d'assaut une flottille qui se dirigeait vers la bande de Gaza avec 10 000 tonnes d'aide humanitaire. Le raid avait causé la mort de neuf militants propalestiniens d'origine turque.
Or, à deux jours du premier anniversaire de l'assaut, des activistes ont l'intention d'envoyer mardi une nouvelle flottille d'aide humanitaire.
Par voie de communiqué, le ministre Baird incite « fortement » les personnes qui désirent livrer des marchandises humanitaires à le faire par l'entremise de réseaux établis, comme le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου