ποιος ακούει ότι η μια μόνη καμπάνα δεν ακούει παρά έναν ήχο

Πέμπτη, 3 Φεβρουαρίου 2011

La Grèce veut augmenter le temps de travail des fonctionnaires

Le gouvernement grec a proposé jeudi aux fonctionnaires une augmentation du temps de travail hebdomadaire sans hausse de salaire afin de contribuer aux efforts d'austérité du pays.
Afin de sauver ses finances publiques, la Grèce a obtenu en mai 2010 une aide de 110 milliards d'euros de la part de l'Union européenne et du Fonds monétaire international. Elle s'est engagée en échange à mettre en place des mesures d'austérité.
Les salaires et les retraites des fonctionnaires ont ainsi déjà été réduits d'environ 15%.
Yannis Ragoussis, ministre de l'Intérieur, a proposé lors d'une rencontre avec des syndicats de faire passer à partir du mois d'octobre le temps de travail hebdomadaire des fonctionnaires de 37,5 heures à 40 heures, afin de l'aligner sur le secteur privé.
"Nous voulons augmenter la productivité du secteur public afin d'améliorer les services rendus aux citoyens", a-t-il dit dans un communiqué. "Ce sont des priorités."
Le syndicat Adedy a rejeté cette proposition.
"Le gouvernement prépare une nouvelle attaque contre le secteur public et les services publics", a-t-il réagi.
Les principaux syndicats des secteurs publics et privés, représentant la moitié de la population active du pays, soit environ 2,5 millions de travailleurs, ont prévu une journée de grève contre l'austérité le 23 février.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου