ποιος ακούει ότι η μια μόνη καμπάνα δεν ακούει παρά έναν ήχο

Παρασκευή, 7 Ιανουαρίου 2011

Dette souveraine - La Grèce pays le plus risqué du monde /étude

* La Grèce détrône le Venezuela comme pays le plus risqué
* Quatre pays de la zone euro dans le top 10 du classement
* Les CDS belges ont signé la pire dégradation du T4

LONDRES, 7 janvier (Reuters) - La Grèce a détrôné le Venezuela en tant que pays le plus susceptible de faire défaut sur sa dette et a été rejointe par l'Espagne dans le haut de cette liste dressée par CMA Datavision pour le quatrième trimestre.
Deux autres pays de la zone euro figurent au sommet de ce tableau: l'Irlande et le Portugal, qui ont même grimpé de plusieurs places depuis le précédent classement pour prendre respectivement les troisième et quatrième rangs.
Symbole des difficultés des 16 pays ayant adopté la monnaie unique, des membres clés de la zone sont au rang de ceux dont le coût de l'assurance contre le risque de défaut (credit default swaps, CDS) a augmenté le plus vite.
"Les cinq pires performances pour le trimestre proviennent de pays d'Europe de l'Ouest, ce qui confirme que 2010 a été l'une des années les plus difficiles pour la région depuis l'introduction de l'euro en 1999", écrit le fournisseur de données financières dans une étude publiée jeudi soir.
Selon ce document, le coût de l'assurance de la dette espagnole contre un risque de défaut ou de restructuration a bondi de plus de 50%, ce qui vaut à Madrid de pointer au septième rang du nouveau tableau.
Le classement est établi à partir des calculs de CMA, ce qui inclut un cumul des probabilités de faire défaut.
La Grèce, qui a fait l'objet d'un plan d'aide de l'Union européenne et du FMI à hauteur de 110 milliards d'euros en mai dernier, a figuré au sein du top 10 tout au long de l'année 2010.
Les CDS à cinq ans de la Grèce s'établissaient à 1,026.5 points de base à la fin de l'année, ce qui veut dire qu'il en coûte 1 million de dollars pour assurer 10 millions de dollars de dette grecque contre un risque de défaut. Selon CMA, les CDS d'Athènes se sont envolés de 32% au quatrième trimestre.
Les CDS belges sont ceux qui ont connu la pire dégradation sur la période avec un bond de 70,4%, tandis que ceux l'Allemagne et l'Espagne ont grimpé de plus de 50% et ceux de la France et des Pays-Bas ont pris plus de 35%.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου