ποιος ακούει ότι η μια μόνη καμπάνα δεν ακούει παρά έναν ήχο

Τετάρτη, 1 Δεκεμβρίου 2010

Les recettes budgétaires en hausse de 5% sur 11 mois

Les recettes budgétaires de la Grèce ont augmenté de 5% depuis le début de l'année, en partie grâce à une amnistie fiscale, et le pays s'approche de son objectif pour 2010, a déclaré mercredi un responsable du ministère des Finances.
La Grèce, qui s'est vu octroyer une aide financière de 110 milliards d'euros par l'Union européenne et le FMI en mai pour faire face à sa crise de la dette, s'évertue à accroître ses recettes et réduire ses dépenses afin d'atteindre les objectifs drastiques fixés lors de l'adoption de ce plan de sauvetage.
"Les recettes budgétaires nettes pour la période de 11 mois augmentent de 5% sur une base annuelle, à 45,5 milliards d'euros, pour un objectif annuel de 6% de hausse", a dit à Reuters ce responsable gouvernemental grec.
La mise en oeuvre d'une mesure d'amnistie fiscale a permis à l'Etat de récupérer environ 700 millions d'euros d'impôts, a-t-il précisé.
Durant le seul mois de novembre, les recettes de l'Etat ont progressé de 19,5% par rapport à l'année précédente, a-t-il ajouté. Il n'a en revanche pas donné d'indications sur les dépenses.
L'objectif de recettes était initialement de 14% mais a été revu en forte baisse parce que le gouvernement ne parvenait pas à améliorer la collecte des impôts et s'est engagé à réduire ses dépenses.
Les autorités grecques doivent encore récupérer six milliards d'euros de recettes en décembre pour atteindre un total prévu de 51,3 milliards.
(Lefteris Papadimas, Grégory Blachier pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου