ποιος ακούει ότι η μια μόνη καμπάνα δεν ακούει παρά έναν ήχο

Δευτέρα, 20 Δεκεμβρίου 2010

Grèce : Papandréou souhaite une pétition dans l'UE pour les euro-obligations

Le Premier ministre grec Georges Papandréou est favorable au lancement d'euro-obligations communes à l'ensemble des pays de la zone euro. Cette option a été écartée au dernier sommet européen et le Premier ministre grec souhaiterait que la question soit ramenée sur le tapis par le biais d'une initiative populaire.

Au dernier sommet européen de Bruxelles, les chefs d'Etat et de gouvernement ont écarté l'idée des euro-obligations émises en commun et non par chaque pays de la zone euro afin de mutualiser les risques liés aux emprunts.
L'Allemagne et la France, qui se refinancent à bas prix sur les marchés, s'y sont opposées. En revanche, le Luxembourg, la Belgique, l'Italie et le Portugal se sont prononcés pour. De même que la Grèce dont le Premier ministre Georges Papandréou ne se satisfait pas de ce refus. Il voudrait que soit lancée la collecte d'un million de signatures de citoyens européens qui proposeraient la création de ce nouvel instrument financier directement à la Commission européenne par-dessus la tête des responsables politiques.
Ce serait alors la première initiative citoyenne européenne, une procédure toute nouvelle puisqu'elle a été adoptée le 15 décembre dernier par le Parlement européen. Cette initiative citoyenne, prévue par le traité de Lisbonne, a pour objectif d'instaurer un peu de démocratie participative dans les rouages de l'Union européenne. 

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου