ποιος ακούει ότι η μια μόνη καμπάνα δεν ακούει παρά έναν ήχο

Τρίτη, 19 Οκτωβρίου 2010

Plusieurs anciens ministres grecs poursuivis pour fraude

Le gouvernement socialiste grec a convenu lundi de poursuivre en justice plusieurs ministres du précédent gouvernement accusés de fraude et de blanchiment d'argent dans l'un des plus grands scandales politiques grecs des dix dernières années. La révélation du scandale foncier Vatopedi, dont l'échange d'un terrain entre le gouvernement et un monastère aurait coûté à l'Etat quelque 100 millions d'euros, a contribué à la défaite des conservateurs aux élections législatives d'octobre 2009. La gestion des scandales politico-financiers est essentielle pour s'assurer le soutien de l'opinion publique aux mesures d'austérité. Les sondages montrent que les Grecs sont disposés à accepter le plan de rigueur si les personnes impliquées dans des scandales sont appelées à répondre de leurs actes devant la justice. L'affaire Vatopedi a provoqué une onde de choc en Grèce qui compte plus de 90% d'orthodoxes. Le Parti socialiste (Pasok) du Premier ministre Georges Papandréou a fait savoir que quatre membres du cabinet de l'ancien gouvernement conservateur seraient appelés à comparaître devant un tribunal spécial pour blanchiment d'argent et fraude ou complicité de fraude. Les intéressés, tous membres du parti de la Nouvelle démocratie, - Theodoros Roussopoulous, Petros Doukas, Evangelos Basiakos et Alexandros Kontos - nient toute malversation.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου